Andy Paz, Oakland Athletics

09 August 2009: Andy Paz Garriga of France scores as he slides safely into home during the 2009 European Championship Juniors, in Bonn, Germany. © Christophe Elise

La nouvelle était connue de quelques uns depuis plusieurs jours, pressentie depuis quelques semaines, elle est désormais officielle après avoir fuitée dans la presse, sur le site de L’Equipe: le jeune (17 ans) catcher Andy Paz Garriga, va signer un contrat professionnel en Amérique du Nord. Dès le 2 juillet il officialisera un contrat auprès des Oakland Athletics, et au terme de sa scolarité, et de l’obtention de son baccalauréat, il rejoindra une équipe affiliée des A’s, dans les ligues mineures, en rookie league.

Après Joris Bert, drafté par les Los Angeles Dodgers en 2007, (coupé l’année dernière) Frédéric Hanvi, signé par les Minnesota Twins la même année, et évoluant en rookie league en Floride, et Anthony Cros, signé par les Québec Capitales, il devient le 4e français professionnel du baseball outre Atlantique.

Cette nouvelle me ravit car Andy n’est pas seulement un joueur très prometteur qui a de sérieuses chances d’évoluer un jour en Major League, mais c’est aussi un jeune homme de grande valeur qui fait l’unanimité auprès de ses coachs et coéquipiers partout où il passe.

L’un des grands plaisirs de ma vie de photographe pro, plus particulièrement dans mon travail dans le baseball, est de pouvoir suivre année après année l’évolution de jeunes joueurs. A chaque nouvelle occasion de les shooter, je découvre leur progression technique, leur meilleure gestion et connaissance du jeu, leur mental renforcé, les résultat de leur travail musculaire. Et pour certains, voir leurs efforts récompensés par la signature d’un contrat pro, est une vraie joie.

Andy est un garçon que je connais depuis quelques années, et que j’ai eu l’occasion de shooter à diverses reprises, sous les maillots de l’Equipe de France, du Pôle France de Toulouse et de l’équipe de Toulouse. Je me souviens encore de la première fois que Gerardo Leroux, l’un des coachs du Pôle Baseball France, me l’a présenté, me confiant, un sourire admiratif, qu’il deviendrait très fort, parlant de lui comme je l’ai rarement entendu parler d’un jeune joueur. La progression d’Andy a été à la hauteur de ces espoirs, et n’a échappé à personne. En 2009, alors que je couvrais, en Italie, le camp d’été de la MLB Academy pour la MLB, je n’entendais que des éloges sur les qualités de joueur mais aussi de jeune homme d’Andy. Des scouts assuraient déjà qu’au rythme de sa progression actuelle, il était un potentiel pro à moyen terme. En 2009, lors du championnait d’Europe Juniors (moins de 18 ans), en Allemagne, j’ai été étonné de sa capacité de progression d’un match à l’autre. Lors du premier match, il concède un point alors qu’il subit une collision à la home, sans conserver le contrôle de la balle. La situation se reproduira lors d’un autre match (cf. la photo ci-dessous) et il retira alors sans problème le joueur adverse. Que ce soit à Cuba lors d’un stage avec les Pôles de Toulouse et de Rouen, en Allemagne, pour un championnat d’Europe, en Italie avec un staff MLB, ou sur les terrains français, dans le championnat Elite, j’ai toujours noté chez Andy une grande capacité d’écoute de ses coachs. Ce garçon veut apprendre, sait écouter, observer, suivre les consignes de jeu, et intègre rapidement ce qui lui est demandé.

Baseball - 2009 European Championship Juniors (under 18 years old) - Bonn (Germany) - 05/08/2009 - Day 3 - Andy Paz (France). © Christophe Elise

« En trois années passées au Pôle France de Toulouse, Andy a progressé dans tous les domaines du jeu.  » reconnait Boris Rothermundt, manager au Pôle. Mais si Andy a finalement retenu l’attention des Athletics  pour un contrat pro, il le doit sûrement à deux armes ajoutés plus récemment à son répertoire, selon Boris: « Depuis un an, sa vitesse de déplacement et sa puissance de frappe sont apparus au grand jour« .  Et en se muant en frappeur redoutable, Andy n’en est pas moins resté un défenseur de premier ordre.  « Il est très soucieux de tenir les coureurs sur base pour limiter l’offensive adverse, tout comme il l’est de la relation étroite entre le lanceur et lui, afin d’optimiser les chances de performances du lanceur » analyse Boris. Ses relais en seconde base sont chronométrés à 2 secondes, constants et précis. « Je pense qu’au cours de l’année il sera en dessous de ses chronos » affirme Boris Rothermundt. Cette régularité le place dans le haut niveau senior, alors que ce n’est qu’un junior, voire au niveau d’un bon professionnel. Il lui reste maintenant à continuer sa progression durant les deux années qu’il va passer au Pôle France de Toulouse avant de rejoindre les A’s. Après la signature de son contrat, Andy Paz va s’envoler avec l’Equipe de France Juniors pour un stage de préparation en Floride, avant le championnat du monde  Juniors au Canada, du 21 juillet au 1er août. Je le retrouverai pour ma part en République Tchèque en août pour le championnat d’Europe des moins de 21 ans, dans la peau d’un tout jeune professionnel du baseball. Attaboy Andy !


Andy Paz – Images by Christophe Elise

Partager

6 Responses to “Andy Paz, Oakland Athletics”

  1. paz family dit :

    merci pour ce joli commentaire et ces encouragements
    andy est en effet le jeune homme que vous decrivez….et plus encore….
    je suis tres emue de ces quelques mots et ce n est pas sans fierte que je les relis ce soir et tiens à vous remercier
    la route est encore longue mais andy est deja un ptit bout d homme qui devient Grand
    sincerement merci de la part de toute sa famille

    delphine paz

  2. paz family dit :

    merci pour ce joli commentaire et ces encouragements
    andy est en effet le jeune homme que vous decrivez….et plus encore….
    je suis tres emue de ces quelques mots et ce n est pas sans fierte que je les relis ce soir et tiens à vous remercier
    la route est encore longue mais andy est deja un ptit bout d homme qui devient Grand
    sincerement merci de la part de toute sa famille

    delphine paz

  3. […] espoirs reposent désormais sur les épaules d’Andy Paz, signé par les Oakland Athletic en 2010. Son aventure en Minor League ne commencera qu’en 2012, et il faudra patienter quelques […]

  4. Jul dit :

    Super joueur et bel exemple que ce Andy ! Gogo !!

  5. […] travail des espoirs français, je mise même sur une french touch en MLB dans les 5 années. Après la signature chez les Oakland Athletics du jeune Andy Paz Garriga (17 ans a la signature), c’est le tour, en ce début d’année 2012, du jeune (16 ans) Alexandre […]

  6. […] il n’a pas encore signé un contrat professionnel de baseball, comme Andy Paz Garriga ou Alexandre Roy, ou le pionnier Joris Bert avant eux. Mais Maxime Lefevre est un nom qu’il […]

Laisser un commentaire